• fenêtre fenêtre fenêtre fenêtre

    atelier peinture atelier vitrage la première d'une longue lignée

    fenêtrefenêtrefenêtre

    Merci Pascal


    2 commentaires
  • Quelques nouvelles au retour de notre séjour de Toussaint 2015

    1 -  L'électricité de la partie Kanterbraü est opérationnelle. L'ami Gene est resté pendu trois jours à son échelle, le tournevis en main et TOUT marche à présent. Ça me laisse perplexe parce que, décidément, ce sont encore les Américains qui sont les plus forts... Blague dans le coin, Gene a vraiment assuré et on va pouvoir faire tourner les centrales nucléaires (françaises, celles-là) à plein régime. Vous verrez, il a posé des beaux disjoncteurs tout neufs et des petits coffrets très élégants. Nous fûmes plusieurs à suivre la visite guidée pédagogique, pas sûr que tout le monde ait tout compris mais nous savons maintenant globalement comment tout ça fonctionne et ce qu'il faudra faire quand nous entreprendrons les grands travaux de la partie Kanterbraü.
    2 - Mika a réparé le bout de charpente qui menaçait de s'effondrer (encore un qui assure, je vous jure, on est bien entouré à Fromental !!!) et a posé une lucarne. Les rayons du soleil balayent désormais ce qui sera un jour notre dortoir.
    3 - Les deux portes d'entrée de la vielle maison s'ouvrent et se ferment maintenant d'un léger mouvement du petit doigt. Miguel nous a fait des serrures de Viking !
    4 - L'étage de la petite grange a été nettoyé et abrite désormais les chevrons qu'on pourra réutiliser pour faire des cabanes.
    5 - Quelques vitres ont été changées, JP, à l'heure où je vous cause, est en train de remplacer celles du petit salon (à moins qu'il ne prenne l'apéro avec Chris l'Américain, ce qui est concevable). Il en reste d'autres à poser (elles sont achetées, étiquetées et entreposées dans l'atelier).
    6 - Un quatrième composte à Kaka a été installé. Il faut bien veiller à laisser murir les tas (un roulement de deux ans par tas) et respecter les petits panneaux qui ont été posés.
    7 - le bac de douche de la petite salle de bains (à l'étage Kanterbraü) a été repositionné pour permettre l'écoulement de l'eau. Nous n'avons pas eu le temps de boucler ce chantier (remettre du carrelage, faire les joints au silicone). Donc, cette salle de bains ne doit pas être utilisée avant la finition de ce chantier. Dommage, elle a un beau rideau de douche vert pomme !
    8 - Le ballon d'eau chaude de la grande salle de bains fuit toujours et même de plus en plus. On n'a pas pris le temps de s'en occuper malgré les supplications de Laurence. Ce chantier reste à faire !
    9 - Puisqu'on est dans les fuites, sachez qu'un gros orage s'est abattu sur Fromental cette semaine et qu'on a constaté quelques fuites (2 chambres de la vieille maison ont été inondées - non j'exagère... disons que de l'eau a coulé du plafond - l'angle du toit de la petite grange laisse passer l'eau, le petit toit face à l'escalier de la salle de bal fuit et  toutes les lucarnes (dont celle de Mika) ne sont pas étanches.
    10 - Le voisin Camille nous a offert une belle faux pour couper notre herbe !
    11 - Nous avons installé une sorte de butte autofertile (qui ressemble à un gros bac à fleur) sur le parking devant la maison. On pourra y planter nos fleurs au printemps.
    12 - l'organisation du festival d'été bat son plein. Inutile de m'étendre ici, tout le monde est au taquet !

    13 - Alia est passée voir le garagiste et a déclaré moribonde notre R21. Peut-être seront-ils intéressés pour la garder (elle vaut 15 euros/tonne à la casse). De son côté Mika a un plan pour un Renault Traffic à 1500 euros et Sandrine pour un minibus. L'affaire suit son cours...

    Bon, ben voilà quoi. On n'a pas chômé quoi !
    A ouais, j'oubliais, on a ramassé des cèpes aussi et puis fait du feu et mangé des merguez. Les grues migratrices sont passées au dessus de la maison et quelques oies aussi. Ça sent l'hiver !


    votre commentaire
  • Nous avons parfois évoqué l'idée d'augmenter notre capacité d'accueil pour les beaux jours à Fromental et d'installer des structures temporaires sur le terrain : tentes, caravanes, cabanes... Et voici que nous sommes tombés sur cette jolie yourte à vendre... Elle fait rêver non ? Posée sur son plancher, isolée du froid et de la pluie, chauffée par un poêle, on pourrait l'imaginer entourée d'un beau petit jardin de bambous et de fleurs. Elle pourrait servir de dortoir pour les enfants, de lieu paisible pour l'organisation d'un atelier de chant, de bureau pour celles et ceux qui ont besoin de s'isoler pour travailler.

    Ceux qui la vendent sont les voisins de nos deux invités surprises (Julien et sa copine) lors de la fête du 19 juillet dernier. On a pris contact avec eux, histoire d'avoir quelques infos, et on vous soumet la proposition : acheter cette yourte collectivement. Elle est mise en vente 2400 euros. Qu'en pensez-vous ?

     

    une yourte à Fromental...


    3 commentaires

  • votre commentaire
  •  

     


    votre commentaire
  • Hé ! Psssssttt.... c'est le 11 mars, souvenez-vous ! Il y a tout juste un an, nous achetions la maison !

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

                                avant

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    après

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    avant

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    après

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    avant

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    après

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    avant

    HAPPY BIRTHDAY FROMENTAL !!!

    après

    Il reste (un peu) de boulot à accomplir mais déjà, je trouve qu'on ne s'en sort pas si mal ! Bravo à nous tous et... gardons la patate !


    2 commentaires

  • 1 commentaire
  •  Présentation du projet

     Fromental

    Village de 547 habitants situé dans la Haute-Vienne, à la frontière de la Creuse, à 42 kilomètres au nord de Limoges et à moins de 4 heures de Paris par l'A20. Fromental est également desservi par le train (5 trains par jours au départ de Paris-Austerlitz).

    La maison

    Il s'agit d'un vaste ensemble immobilier composé de deux maisons mitoyennes et non communicantes. C'est un ancien hôtel-restaurant situé au bout d'une impasse, à deux pas de la gare, à trois kilomètres du centre du village. Il a fonctionné jusqu'en 2001.
    Chaque maison est construite sur deux niveaux, l'ensemble fait quelque chose comme 900 m2 habitables sans compter les combles qui peuvent (et vont) être aménagées. 

    Des travaux de toiture, de plomberie et d'électricité  sont indispensables. Mais, malgré quelques traces d'humidité et des huisseries en mauvais état, l'ensemble des pièces est resté sain. On y trouve 12 chambres, 8 grandes pièces, 1 cuisine et 2 salles de bain. Il n'y a pas de chauffage.

    Une des pièces est appelée la salle du bal d'Yvette. Les gens des alentours aimaient à s'y retrouver jadis pour danser les dimanches après-midi.

    La cour

    Située devant la maison, la cour, en partie pavée, est délimitée par une haie et quelques marronniers. Elle peut servir de parking. On y trouve un puits, une ancienne bascule et une petite construction en briques et recouverte d'ardoises abritant le mécanisme de la pesée.

    PrésentationPrésentation


     

     

      

     

     

     

     

     

     

    Le jardin

     A l'arrière de la maison, trois petits jardins clos se succèdent le long de la façade. On y trouve des clapiers, une petite grange sur deux niveaux et un immense noyer. Au delà du muret s'étend une vaste et belle pâture d'environ 7000 m2, plate et fermée par une clôture sur trois côtés. Y subsistent un vieux pommier et un merisier. Depuis le printemps, nous y expérimentons un petit potager.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique