• Un avant-goût de printemps à Fromental...

    L'eusses-tu cru ? C'est sous le soleil de Fromental que nous avons passé la journée de lundi. Saucisses au barbecue, travaux champêtres en bras de chemise, visages tournés vers les chauds rayons de l'astre clair. Hmmmm... Comme c'était bon ! Alors... quoi de neuf ?

    D'abord, sachez tous que nos arbres fruitiers (les nouveaux arrivés) bourgeonnent. C'est le signe incontestable qu'ils ont pris racine. Même la vigne vierge plantée en façade, laisse percer quelques timides bourgeons. La menthe, le romarin, la ciboulette, ça pousse ! Des primevères fleurissent ça et là dans le jardin. Jalouse, la paille du potager produit quelques frêles tiges de blé... le printemps avant la lettre ! Mon bricolage sur la lucarne n'a pas tenu, re-flaque dans le grenier. Cette fois, j'ai fait ça mieux et j'espère que ça tiendra.

    Des nouvelles du grenier en prévision de la réfection du toit: Malgré des vents à plus de 100Km/h (dixit Patrice, le voisin), pas une ardoise n'a bougé et toujours pas de fuite dans cette partie du toit. Elles sont peut-être poreuses nos ardoises mais elles tiennent diablement bien le coup ! Après vérification (et métrage sommaire) du plancher, je précise qu'une bonne partie est déjà couverte. Inutile donc de poser un plancher sur la partie centrale du grenier. Cela représente une surface d'environ 36 m2. C'est autant de moins à faire ce printemps.

    J'ai changé la lame de la scie et coupé du bois (celui que nous avions piqué le long de la voie ferrée en janvier). Les bûches sont mises à sécher sous la petite grange. Elles sont taillées à la dimension d'un petit poêle à bois ou de la petite cheminée du salon dénudé, merci de les garder pour cet usage et de ne pas les utiliser pour les grands feux extérieurs ! A propos de bois, apprenez qu'une nouvelle grosse branche du pommier a cassé sous les rafales de vent. Pas de Miguel cette fois pour la prendre sur la gueule mais le pommier commence à ne plus ressembler à grand chose !

    Allez, vivement qu'on y retourne, Fromental, c'est de la balle !

     


  • Commentaires

    3
    Vendredi 28 Février 2014 à 17:48

    Je précise: 36 m2, c'est la surface du plancher existant. Reste à faire le plus gros, je n'ai plus les mesures exactes en tête mais je vous dirai ça à la prochaine réunion travaux. Je me demande d'ailleurs si on ne peut pas récupérer une partie du plancher qui a été démonté (car il a été démonté pour mettre la laine de verre) pour refaire certaines parties du plancher? Ou mieux peut-être, pour réparer le plancher complètement bouffé de l'autre grenier. A ce propos, vous remarquerez que je reviens sans cesse sur l'autre toit et l'autre grenier... A mon sens, il y a un besoin urgent de réparations ! On en recausera...

    2
    Vendredi 28 Février 2014 à 10:11

    36 m2 c'est l'histoire d'une journée ça, une broutille ...Merci Laurent de ces news.

    1
    Jeudi 27 Février 2014 à 12:27

    MERCI LAURENT POUR CE PETIT VENT FROMENTALIEN! CA FAIT DU BIEN

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter